Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 00:07
Pékin. Place Tian' Anmen. Octobre 2014. © Jean-Louis Crimon

Pékin. Place Tian' Anmen. Octobre 2014. © Jean-Louis Crimon

Cher romancier... politique,

Tu te demandes pourquoi Nicolas Sarkozy n'a pas demandé la libération de Liu Xiaobo à Hu Jintao.

Tu te demandes pourquoi François Hollande n'a pas demandé la libération de Liu Xiaobo à Xi Jinpig.

Tu demandes pourquoi les grands défenseurs des droits de l'homme ont des indignations sélectives.

Tu te demandes pourquoi le 25 décembre 2009, le tribunal de Pékin a condamné Liu Xiaobo à 11 ans d'emprisonnement pour "Subversion du pouvoir de l'Etat".

Tu te demandes pourquoi la liberté d'expression pose toujours autant de problèmes en Chine.

Tu te demandes pourquoi Liu Xiaobo est condamné pour avoir simplement exprimé sur internet son désir de démocratie dans sa Charte 08.

Tu te demandes pourquoi plus personne ne parle de cette Charte 08, écrite sur le modèle de celle diffusée en 1977 par des dissidents tchécoslovaques et qui réclame la mise en place d’une véritable démocratie en Chine.

Tu te demandes pourquoi personne ne rappelle que cette Charte 08, lancée le 8 décembre 2008, veille du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, a été signée par plus de trois cents intellectuels et militants des droits de l’homme.

Tu te demandes pourquoi la situation de Liu Xiaobo semble ne préoccuper personne au pays des droits de l'homme et du citoyen.

Tu te dis que tu dois écrire à Monsieur Xi Jinping, président de la République populaire de Chine, pour lui demander la libération de Liu Xiaobo.

Tu dois lui dire que tu souhaites attirer son attention sur le cas de Liu Xiaobo, arrêté le 8 décembre 2008 et condamné le 25 décembre 2009 à onze ans de prison ferme.

Tu lui expliqueras aussi qu'à ta connaissance, Liu Xiaobo n’est coupable d’aucun acte illégal et que toutes ses actions ont été menées pour la défense des droits de l’homme et pour la liberté de la presse, conformément à la Constitution chinoise.

Tu lui rappelleras que Liu Xiaobo, Lauréat du prix Nobel de la paix 2010, est aujourd’hui toujours emprisonné.

Tu lui demandes donc d’intervenir rapidement afin d’obtenir sa libération, l’abandon de toutes les charges pesant contre Liu Xiaobo et ses proches, notamment contre son épouse Liu Xia, assignée à résidence à Pékin.

Tu lui demanderas aussi de tout mettre en œuvre pour que tous les prisonniers d’opinion chinois soient libérés et que la liberté d’expression de tous les citoyens soit garantie.

Tu lui diras qu'à ton humble avis, la Chine aurait tout à gagner à ne pas partager avec le monde entier que le commerce des produits manufacturés, mais aussi celui, ô combien plus important, des mots et des idées de liberté.

Tu lui diras enfin que tu sais écrire Liu Xiaobo en chinois: 刘哓波

Tu te demandes pourquoi Pékin cherche à museler par tous les moyens Liu Xiaobo.

Tu te demandes pourquoi les dirigeants chinois ne comprennent pas qu'il ne suffit pas de placer un individu en détention pour que son combat et ses idées soient oubliées de tous, bien au contraire.

Tu te demandes pourquoi le soutien international reçu par Liu Xiaobo depuis sa condamnation ne débouche pas sur sa libération.

Tu te demandes pourquoi les autorités ne s’acharnent pas seulement sur Liu Xiaobo, mais également sur sa femme, Liu Xia, placée désormais en résidence surveillée malgré l’absence de chef d’accusation.

Tu te demandes pourquoi nous sommes si peu nombreux à apporter notre soutien à Liu Xia et à l’encourager à tenir bon.

Tu te demandes pourquoi les Chefs d'Etat et de gouvernement n'exigent pas des autorités chinoises de mettre fin à l'isolement de Liu Xia, intolérable et injustifié, et de lui permettre de communiquer avec son mari.

Tu te demandes pourquoi, arrêté en décembre 2008, Liu Xiaobo a d'abord passé près d’un an en prison avant d’être officiellement inculpé pour "subversion”, le 12 décembre 2009.

Tu te demandes pourquoi son procès, marqué par une très forte surveillance policière et une mise à l’écart des journalistes étrangers, des diplomates et de ses soutiens, s’est conclu par sa condamnation à 11 ans de prison.

Tu ne te demandes pas pourquoi, - tu sais pourquoi ! - ce 2 mars 2016, tu relis "Vivre dans la vérité", publié, en septembre 2012, par Bleu de Chine/Gallimard. Choix de textes de Liu Xiaobo, condamné à 11 ans de prison en 2009 et qui, aujourd'hui, se languit toujours derrière les barreaux.

Tu te demandes pourquoi et surtout... jusqu'à quand ?

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens