Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 00:04
Paris. 41 Quai de la Tournelle. Mars 2011. © Jean-Louis Crimon

Paris. 41 Quai de la Tournelle. Mars 2011. © Jean-Louis Crimon

Cher libraire de plein air,

Tu te souviens de l'averse froide et si soudaine que le passant sans parapluie s'invite sous tes auvents ? Parfois ces animaux citadins sont désemparés au point de sauter à cloche-pied dans les flaques pour aller d'une berge à l'autre de cette rivière inattendue qui s'empare de toute la rue.

Pluie froide sur le quai, c'est journée morte. Les boîtes vertes restent muettes. Déjà, ces derniers jours, sur la portion qui va de Montebello à La Tournelle, ta portion de quai préférée, vous n'étiez guère nombreux à risquer l'ouverture. A peine cinq ou six. Le mauvais temps n'explique pas tout. Un de tes voisins t'a dit: "Avec les soldes, tu comprends, les gens n'ont plus d'argent pour la littérature !"

Tu as pensé à la citation en exergue du catalogue de livres anciens que tu reçois chaque mois: "Quand j'ai un peu d'argent, j'achète des livres et s'il m'en reste, des vêtements et de la nourriture."

Un choix de vie vraiment impensable aujourd'hui. Plus dans l'air du temps. Pas même les jours de mauvais temps.

Tiens, chiche: un café ou un Poche, à qui trouve le nom de l'auteur de la citation !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens