Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 00:01
Paris. Quai Louis Blériot. 26 Mai 2013. © Jean-Louis Crimon

Paris. Quai Louis Blériot. 26 Mai 2013. © Jean-Louis Crimon

Mon vieux camarade,

Forcément, au rythme d'une lettre par jour, nos sujets de conversation vont rapidement se répéter. Une de mes passions, nous en avons déjà parlé, tu le sais, c'est la photographie. Pas n'importe quelle photographie. Une photo "essentielle", au sens philosophique du terme. Je voudrais, oui, vraiment, même si ça peut paraître prétentieux, atteindre l'essence de la photo.

L'essence de la photo, c'est ce qu'elle est vraiment au plus profond d'elle-même, c'est ce qu'il y a en elle d'essentiel. C'est ce qu'elle posséde d'éternité dans l'instant où elle est arrêtée. C'est ce moment précis où l'anecdotique s'efface pour laisser place à cet instant fabuleux qui devient la perfection soudaine de tous les instants possibles.

J'aimerais vraiment te faire comprendre ce que je recherche dans la photo. L'image trop réaliste, l'image qui dit le réel, le décrit, le transcrit, le traduit, l'image de reportage, ne me suffit plus. Ces photos de reportage sont importantes pour nous aider à comprendre le monde dans lequel nous vivons et comprendre surtout qu'il te faut d'abord aller au bout du monde, avant de réaliser que l'aventure t'attend au coin de la rue.

La photo que je cherche est faite de hasard et de quête obstinée. De patience et d'impatience. Il faut longtemps marcher, piétiner, piétonner, revenir sur ses pas, et même si ça ne se fait pas, ou plus, sous nos climats, attendre, s'arrêter, se poser sur un banc, s'asseoir sur une marche d'escalier, un perron, un talus, et guetter le moment propice. Ce moment où d'un instant dérisoire, ton regard saura saisir un instant éternel.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens