Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 00:01
Amiens. 21 Janvier 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 21 Janvier 2016. © Jean-Louis Crimon

Pauvre mortel,

Tu descends d'un pas alerte vers le centre ville. C'est risible à ton âge, mais tu te sens irrésistible. Force et beauté sont toujours de ton côté. Tu te demandes à peine si tu verras la fin de cette année que tu commences avec un tel enthousiasme. Tu as toujours en toi ce curieux sentiment juvénile d'être invulnérable. Ton reflet replet dans les vitrines ne t'alarme même pas. C'est saisissant comme tu as le regard amincissant. Sur tes épaules, tu ne veux pas voir que tu as déjà ta tête de vieux. Dans ton coeur tu as toujours 30 ans, mais dans ton corps, on ne peut pas en dire autant: tes artères et ton palpitant en ont largement le double.

Tu n'as pas peur de parler de mourir. Tu sais bien qu'un jour il faut partir. Beaucoup de tes amis ont déjà bouclé le parcours. Ils en ont fini avec leur aventure terrestre. Savaient-ils en début d'année de l'an passé que cet an 2015 serait pour eux le dernier ? Chaque soir, on devrait s'endormir en se disant qu'on est mortel et chaque matin on devrait, au réveil, déborder de bonheur d'être vivant.

Nul ne sait ni le jour, ni l'heure...

Mourir, au fond, la belle affaire, c'est de ne plus être qui est embêtant. De ne plus être vivant.

C'est tellement court une vie d'homme. A peine le temps de comprendre comment lui donner un sens, et tu sens que c'est déjà la fin.

Tu te demandes à quoi ça sert une vie d'homme ? Où est le sens quand tu sais que ça se termine avec cet ultime rendez-vous qui signe notre définitive absence ?

C'est si court une vie d'homme. Au début, tu crois, puisqu'on te l'a dit cent fois, que ça peut durer 100 ou 120 ans, et tu t'aperçois que ça dure à peine 120... secondes. C'est un monde ! Tu t'en moques, cette nuit encore, tu t'endors mortel, mais tu te rêves éternel. Ou simplement séquoia. 3000 ans comme durée de vie, sûr, ça te va. C'est fait pour toi.

Séquoia, qui tire son nom d'un célébre chef indien, See-Quayah. Grand chef indien, au fond, ça te va bien.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens