Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 00:01
Amiens. Octobre 2015. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Octobre 2015. © Jean-Louis Crimon

Mon vieux camarade,

En ce temps-là, nos édiles, nos énarques, nos élites, nos élus, n'ont pas encore inventé l'ANPE. Encore moins Pôle-Emploi. Ta mère te traîne au "Bureau de Placement" de la ville où tu es désormais Interdit de Lycée. Vous avez pris tous les deux de bon matin le train à la gare de Ribemont sur Ancre, votre nouveau village depuis peu. Une mère désemparée et son fils en perdition. Destination "Albert" où l'on trouve facilement du travail.

"Non admis en classe supérieure, non autorisé à redoubler". Sur ton dernier bulletin trimestriel de Seconde C, la sentance du Proviseur n'a rien de provisoire. Ton exclusion est définitive. Les études, c'est fini pour toi. Tu l'acceptes. Sans comprendre vraiment pourquoi ni comment. Va pour le Bureau de Placement. L'homme qui vous reçoit, ta mère et toi, te demande si tu sais dessiner. Bien sûr, lui dis-tu, sans la moindre hésitation. Depuis toujours, tes meilleures prestations scolaires, là où tes moyennes se refont une santé, c'est Dessin et Récitation. Parfait, dit l'homme. Il explique : L'entreprise Delprat, Bâtiment et Travaux Publics, recherche un "Jeune Homme sachant dessiner". Allez vous y présenter de ma part.

A pied, du centre ville, ça prend 10 minutes pour aller jusqu'à chez Delprat. Tu laisses ta mère au Café du coin et tu sonnes à l'entrée du BTP.
Seul problème, une fois dans les locaux de Delprat Frères, tu réalises que tu as confondu Dessin Artistique et Dessin Technique. Le plan que déploie, devant toi, le Métreur te fait réaliser l'absurde cruauté de ta bévue. C'est un plan d'une habitation moderne, plutôt spacieuse. Il faut inverser le sens d'ouverture d'une porte, percer une grande baie vitrée côté jardin, modifier l'emplacement d'un escalier. Sans trembler, tu mènes à bien, en moins d'un quart d'heure, la tâche qui vient de t'être confiée. Maître Clément, le Métreur/Architecte de Delprat, jette un oeil avisé sur ton travail et déclare, solennel : parfait, min tiot, je pense qu'on va te garder.
Traits apparents, traits pleins, traits pointillés, traits cachés... Parties hachurées pour matérialiser l'épaisseur des murs... Les apprentissages du cours de Technologie viennent de te sauver la vie. Tu avais vraiment bien fait de prendre au sérieux ces cours que les "intellos de la classe" considéraient avec mépris. Coupe de la pince à sucre et coupe du robinet, les deux grands classiques, avec leurs parties zébrées, venaient de te permettre de réussir ton entrée dans ce qu'on appelait alors... vie active. Comme si, jusque là, tu avais vécu... une vie... passive.

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens